Pennetier et Pudal (dir.), Le sujet communiste, Identités militantes et laboratoires du « moi »

Claude Pennetier et Bernard Pudal (dir.), Le sujet communiste, Identités militantes et laboratoires du « moi », Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2014.

Les analyses des égo-documents (journaux intimes, correspondances, autobiographies de parti, autocritiques, etc.), des entretiens biographiques, et les archives policières ou judiciaires, désormais accessibles, renouvellent nos perceptions, ossifiées et simplificatrices, des « sujets » communistes. Portant aussi bien sur des pays communistes que sur des partis communistes occidentaux (notamment le PCF), cet ouvrage présente ce nouveau domaine de recherche qui, s’affranchissant des controverses historiographiques traditionnelles, ouvre la voie d’un véritable renouveau de l’histoire des communismes et des communistes.

Publié avec le soutien de l’équipe CSU-CRESPA et de l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense.
ISBN : 978-2-7535-3481-0
Prix : 20 €

Auteur(s) :
Claude Pennetier, chercheur au CNRS (Centre d’histoire sociale du XXe siècle), Directeur du Maitron, Dictionnaire biographique, mouvement ouvrier, mouvement social (Éditions de l’Atelier). Il anime avec Paul Boulland le site maitron-en-ligne.
Bernard Pudal est professeur de science politique à l’université Paris-Ouest Nanterre La Défense et chercheur au CSU (CNRS) ; il est l’auteur de Prendre Parti, PFNSP, 1989 et d’Un monde défait, Le Croquant, 2009.
Ils ont co-dirigé Le Siècle des communismes, Atelier, 2000 et Seuil, 2004, 2008, et Autobiographies, autocritiques, aveux dans le monde communiste, Belin, 2002, et animent le séminaire « Territoires et militants communistes » (CHS du XXe siècle Paris 1, CNRS).
Cet ouvrage accueille des contributions de Paul Boulland, Ioana Cîrstocea, Yves Cohen, Catherine Depretto, Isabelle Gouarné, Christophe Le Digol, Kevin Morgan et Brigitte Studer.